VIP RADIO ONLINE, Association parrainée par le journaliste HENRI SANNIER
Accueil
Contacts
Programmes
Blogs, Réseaux Sociaux
Partenaires
Interviews
Podcasts
News, Actualites
Info Consommateurs
Découvertes RVPB
 
 
 
 
 
 
 
 

ANDREA MAYER

PHOTOS

SON CV :

- 02/01/1968 : naissance à Kaufbeuren (Allemagne)
- 1992 : mon 1er rallye "la Transitalia"
- 1994 : 1ère femme dans Le Rallye de l'Atlas
- 1996 : mon 1er Dakar

Andrea Mayer, une championne de Rallyes Raids !

L'INTERVIEW par Jérôme BENOIT et Florent BENOIT :

- D'où vous est venu cette passion pour la moto ?

J'ai fait beaucoup de voyages avec ma moto et en 1989 je suis allée en Afrique pour 6 mois. J'ai traversée la Tunisie, l'Algerie, le Niger, le Benin, le Togo, le Ghana, la Cote d'Ivoire, le Mali et je suis retournée par la piste Tanezrouft en Algerie... Après le voyage, où j'ai découvert l'amour du désert, j'ai commencé de faire un entraînement pour avoir plus de plaisir à rouler...

- En 1989, vous faîtes un voyage de 6 mois en moto en Afrique occidentale (Algérie, Niger, Togo, Ghana, Côte d'Ivoire, Mali, et sur la route deTanezrouft). Qu'est ce qui vous attire en Afrique ? Les paysages ?

L'Afrique est dans ma coeur, je ne peux pas expliquer pourquoi. J'aime le desert, les dunes, la purité du desert et les Africains. C'est un tout.

- Puis en 1992, vous faîte votre 1er rallye, la Transitalia. Pour quelles raisons aimez- vous les rallyes-raids ? Avez vous déjà refait la Transitalia ?

Les rallyes sont un mélange entre l'aventure et la vitesse.C'est très special mais c'est une facon de donner toute son énergie dans un projet.

- Ensuite en 1996, vous faîtes votre 1er Dakar. Qu'est ce que cela vous a fait ? Quels sentiments avez vous ressenti ?

Le Dakar 1996 c'était le plus dur que j'ai jamais fait. J'étais trop lente sur la moto et j'ai roulé beaucoup dans la nuit donc je ne dormais pas beaucoup... Deux jours avant l'arrivée, je suis tombée. Les docteurs qui sont arrivés m'ont soignée et j'ai continué à rouler. J'arrivais au bivouac quand Edi Orioli partait !

Le dakar était une experience qui m'a montrer mes possibilités et mes limites.

- Un an plus tard, BMW vous fait une offre pour rentrer dans l'equipe officielle. Comment êtes vous passer de pilote amateur à pilote professionnel ? Qu'est ce qui a changé pour vous depuis ce moment là ?

Ca change beaucoup. Quand tu es un privé tu doit tout faire toi-même. Quand tu es officiel, tu représente un team, une equipe, il faut faire une bon résultat et toutes les choses que tu faisait seul sont gérés par l'équipe.

- 2001 est votre dernier Dakar sous BMW, car au printemps venait la démission officielle de BMW en sport de rallye. Vous allez chez KTM. Comment ce "transfert" s'est passé ?

Après BMW ne roule plus officiellement et KTM me propose une bonne offre. Comme ça j'ai la possibilite de rouler avec KTM au rallye de Dubai et au Dakar. KTM était une très bon team pour moi mais actuellement j'ai la possibilite de rouler avec une voiture, une Mitsubishi Pajero pour la Baja Italienne, l'Optic 2000, l' Orpi Maroc et le Master.

- Comment avez vous été accueilli chez KTM ?

KTM est un team familial avec beaucoup des amis. J'aime beaucoup rouler pour eux et j'étais très contente là-bas.

- Comment se passait les entraînements avec l'equipe KTM quand vous êtes dans le désert ?

On faisait des tests avec KTM en Tunisie fin novembre. Là-bas on roule avec les nouveaux moteurs et on teste une bonne suspension pour chaques pilote. Ma moto était parfaite.

- Vous faîtes de très bonnes performances en moto. Peut-on vous comparez à Jutta Kleinschmidt sauf que vous êtes en moto où peut-on vous surnommer "la Kleinschmidt de la moto"?

Je suis Andrea Mayer et pas Jutta Kleinschmidt. Même si je peux rouler avec une voiture ca reste comme ca.

- Quels sont vos objectif pour cette année 2003 ?

Faire les rallyes avec mon Mitsubishi Pajero Diesel. Après on verra.

Haut de page

© Tous droits protégés et copyright